Tuesday, February 14, 2017

Alerte - Épidémie du virus de Séoul aux É-U



Le 10 février 2017, Ottawa, ON: Nos collègues à PIJAC (USA) ont émis une alerte santé concernant l’épidémie du virus de Séoul liée à un établissement d’élevage de rats au Wisconsin. Nous allons continuer de suivre cette situation et vous donner des mises à jour au fur et à mesure que les informations seront disponibles.  Assurez-vous de vérifier auprès de vos fournisseurs et de demeurer au courant des développements.  

Veuillez vous référer à l’alerte santé ci-dessous. 

Pour plus d'information:
Louis McCann, Président & Directeur général PIJAC Canada
executiveoffice@pijaccanada.com (800) 667-7452




9 février 2017

Alerte sanitaire du PIJAC (Conseil consultatif mixte de l’industrie des animaux de compagnie) : épidémie du virus de Séoul

Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), le ministère de la Santé publique de l’Illinois et les Services de santé de l’État du Wisconsin étudient actuellement des cas de maladies humaines, rares aux États-Unis, qui sont causées par le virus de Séoul. Le virus a été signalé pour la première fois en décembre 2016 et impliquait deux personnes qui exploitent, au Wisconsin, un élevage de rats dans leur domicile. L’établissement avait acheté des rats au Wisconsin et en Illinois. Les chercheurs ont trouvé six personnes, de deux établissements d’élevage de rats en Illinois, ayant testés positifs au virus de Séoul. Toutes les personnes se sont rétablies.

Une enquête continue a révélé que 15 États pourraient avoir reçu des rats infectés, mais les infections humaines ont été confirmées dans seulement 3 de ces États. En date du 9 février 2017, 11 personnes ont été infectées par le virus de Séoul, avec 7 cas en Illinois, 3 cas dans le Wisconsin et 1 cas dans l’Indiana. À ce jour, l’infection au virus de Séoul, chez des êtres humains ou chez des rats, a été confirmée dans six établissements de deux États différents ; il s’agit de plus petits établissements qui vendent des rats en tant qu’animaux de compagnie à d’autres éleveurs ou propriétaires, et ils ne sont pas des fournisseurs pour de grandes entreprises. Référez-vous à la page Web des CDC pour des mises à jour régulières : https://www.cdc.gov/hantavirus/outbreaks/seoul-virus/



Le virus est transmis par les rats Norvégiens (bruns) et les rats noirs. Ces rongeurs sont porteurs de la maladie, mais ils ne présentent pas de symptômes. Le virus est transmis par la salive, l’urine et les selles des rats infectés. Le CDC recommande d’effectuer des analyses sanguines pour toute personne qui tombe malade :

• après avoir manipulé les rats d’un établissement où l’infection au virus de Séoul a été confirmée ; • après avoir manipulé les rats d’un établissement qui vend des rats à un établissement infecté par le virus de Séoul. Les CDC offrent des tests aux personnes exposées au virus, en coordination avec les services de santé locaux et étatiques.

Les symptômes du virus de Séoul
Bien que tous les cas ne soient pas sévères, l’infection peut causer une fièvre hémorragique avec syndrome rénal (FHSR). Les symptômes se développent habituellement entre une et 2 semaines après l’exposition au matériel infectieux, mais dans de rares cas, ils peuvent prendre jusqu’à 8 semaines à se développer. Les premiers symptômes commencent soudainement et comprennent les maux de tête intenses, des douleurs abdominales et du dos, de la fièvre, des frissons, de la nausée et une vision floue. Les personnes peuvent présenter un rougissement du visage, de l’inflammation ou de la rougeur aux yeux, ou une éruption cutanée. Les symptômes plus tardifs peuvent inclure une pression artérielle basse, un choc aigu, une fuite vasculaire et une insuffisance rénale aiguë, ce qui peut causer une hyperhydratation sévère.

Pour davantage de renseignements : https://www.cdc.gov/hantavirus/hfrs/index.html

Prévention des infections
• Portez des gants s’il y a une possibilité de contact avec la salive, l’urine et les matières fécales (incluant les matériaux pour la litière ou les nids), en particulier si vous avez des blessures cutanées ou des éraflures. 
• Évitez les contacts rapprochés avec le visage, notamment les baisers ou les caresses du museau. 
• Désinfectez régulièrement les habitats des rats. Portez des gants de latex, de caoutchouc ou de vinyle et utilisez une solution d’eau de javel à 10 % pour nettoyer les zones contaminées. Pour davantage de renseignements : https://www.cdc.gov/hantavirus/outbreaks/seoul-virus/cleaning-up-pet-rodents.html

No comments:

Post a Comment